Les mangas et les animés : le rayonnement de la culture japonaise sur la scène internationale

Les mangas et les animés japonais se sont exportés dans de nombreux pays, séduisant des audiences internationales. Au-delà du simple divertissement, ils constituent des vecteurs clés de l’influence culturelle nippone à travers le monde. En une génération, ils sont même devenus les ambassadeurs de cette culture asiatique. En raison de leur popularité grandissante, ils ont un impact sur d’autres industries.

La popularité grandissante auprès des publics étrangers

Si les États-Unis et l’Europe restent les principaux marchés à l’international, l’engouement pour la pop culture japonaise gagne en ampleur sur toute la planète. En Occident, les nouvelles générations nées avec Internet sont de grands consommateurs des contenus numériques. Ces supports sont facilement accessibles sur de nombreuses plateformes de streaming comme https://www.manganime.fr/ .Ce phénomène s’observe aussi dans des pays asiatiques voisins tels que la Corée du Sud ou la Chine. Par ailleurs, les franchises shonen rencontrent un bel écho auprès des publics masculins du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud. L’Égypte ou le Pérou compte également de grandes communautés de fans. En effet, les réseaux sociaux permettent d’abattre les frontières. 

Dans le meme genre : Noël : comment faire plaisir à ses proches sans se ruiner

L’influence culturelle au-delà du divertissement 

Leur esthétique épurée et leurs univers foisonnants inspirent d’autres industries créatives. Elles se sont appropriées les codes visuels des mangas et des animés les plus populaires. Vous trouverez ainsi de nombreuses collections de vêtements ou d’accessoires de décoration avec l’effigie de personnages cultes. L’impact des mangas et des animés sur le secteur lucratif des jeux vidéo est également notable, avec des franchises gamifiées à succès. Par ailleurs, leur narration innovante est une source d’inspiration fertile pour le 7e art. Hollywood enchaîne ainsi les blockbusters d’héros fantastiques aux accents manga. Même la bande dessinée occidentale s’ouvre à ces croisées culturelles. 

Le poids économique de l’industrie manga/anime

L’industrie du manga et de l’animé pèse lourd économiquement. Au Japon même, elle génère des milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année. À l’international, les plus grandes franchises sont de véritables licornes. One Piece s’impose, par exemple, comme la série la plus vendue de tous les temps dans le monde. Côté cinéma, les films d’animation réalisés par les studios Ghibli ou les adaptations hollywoodiennes de manga à gros budgets dépassent souvent les recettes des blockbusters américains. Cette richesse culturelle profite au rayonnement du Japon contemporain. Sa diplomatie promeut les valeurs : 

Sujet a lire : Optimiser l'espace : Comment choisir et organiser vos bacs à litière ?

  • méticuleuses ; 
  • innovantes ; 
  • émotionnelles.

La diplomatie culturelle du Japon à l’international

La diplomatie culturelle japonaise mise sur son industrie culturelle florissante pour promouvoir son attractivité à l’international. Par le biais d’événements de grande envergure, elle promeut l’étude de la langue et l’intérêt pour les valeurs esthétiques véhiculées par les mangas. Des festivals itinérants à travers le monde permettent aux jeunes générations de découvrir les univers créatifs nippons. Parallèlement, le gouvernement soutient les studios d’animation d’avant-garde. Ceux-ci exportent une image moderne du Japon, à la pointe de l’innovation technologique et culturelle. L’organisation des Jeux Olympiques dans l’archipel a permis d’accentuer sa représentation comme une puissance culturelle. 

Vous pourriez aussi aimer...

Copyright 2023